Hygiène des oreilles

CONSEILS SUR L’HYGIÈNE DES OREILLES :

L’oreille du chiot est anatomiquement très différente de celle de l’homme. Le conduit auditif a une forme de « L » qui descend d’abord verticalement puis forme un angle droit. Il s’enfonce vers l’intérieur du crâne et se termine par le tympan.

Cette forme a deux conséquences :

  • le cérumen qui s’accumule au fond ne peut pas ressortir tout seul et le conduit, très profond se ventile mal
  • l’accumulation de cérumen dans un milieu chaud et humide, associée à une mauvaise aération favorise les macérations et peut être à l’origine d’otites et de diverses infections.

Le but d’un bon entretien des oreilles est principalement la prévention d’infections.

Dans les races à oreilles tombantes, le pavillon recouvre en permanence l’orifice du conduit et aggrave les problèmes d’aération. Chez certaines petites races (Caniches, bichons, shih-tzu…) des poils poussent à l’intérieur du conduit auditif ce qui augmente encore les risques de macération.

Comment entretenir les oreilles de mon chiot ?

Le nettoyage permet d’extraire le cérumen accumulé au fond du conduit sans l’irriter. 
Pour cela, iI convient d’utiliser un produit nettoyant pouvant dissoudre le cérumen sans être agressif pour l’oreille comme:

Pour une hygiène correcte des oreilles de votre compagnon, l’opération de nettoyage doit être renouvelée très régulièrement : une fois tous les 15 jours en été et une fois par mois en hiver.

! L’emploi d’un coton-tige est déconseillé car cela peut obstruer davantage le conduit.